Maroc Offshore fait le plein en une journée

Décidément, l’intérêt des opérateurs mondiaux et plus particulièrement français pour les opportunités de l’offshoring au Maroc étonne. Les patrons des plus grandes signatures françaises en la matière ont décidé de ne pas rater la journée d’étude prévue à Paris le 8 avril. Ainsi, le site réservé aux inscriptions en ligne a connu mardi 25 mars une affluence record : 200 patrons se sont inscrits en une matinée, sachant que les organisateurs de la rencontre tablaient sur 300 participants en tout. A ce rythme, la rencontre devait rapidement faire le plein. Parmi les personnes qui ont confirmé leur présence, les patrons de grandes structures comme Capgemini, Axa, Accenture… Du côté marocain, une cinquantaine de chefs d’entreprises devraient faire le déplacement pour assister à la rencontre organisée par le groupe d’impulsion économique franco-marocain (GIEFM).

Parmi les tables rondes programmées, l’une consistera à écouter les témoignages d’entreprises déjà installées au Maroc. Y prendront part, entre autres, Ali Ghannam, patron de Med Z (CDG), Larbi Bencheikh, DG de l’OFPPT, Hafid Kamal, patron de l’Anapec. Côté officiel, l’ouverture de la rencontre sera présidée par le ministre de l’économie, de l’industrie et des nouvelles technologies, Ahmed Chami, par Jean René Fourtou et Mustapha Bakkoury, respectivement président et co-président du GIEFM ainsi que l’ambassadeur du Maroc à Paris, Fathallah Sijelmassi.