Malaise social à  Maroc Telecom

Maroc Telecom vit, ces dernières semaines, au rythme d’un malaise social. Les 11 et 12 mai, l’UMT avait appelé à  une grève massivement suivie, selon des sources syndicales.

Maroc Telecom vit, ces dernières semaines, au rythme d’un malaise social. Les 11 et 12 mai, l’UMT avait appelé à une grève massivement suivie, selon des sources syndicales. La direction générale de Maroc Telecom estime de son côté que l’appel à la grève n’a été respecté que par seulement 15 % du personnel. Pour expliquer ce malaise, le syndicat avance le non-respect par la direction générale des dispositions de la convention collective signée en novembre 2004. L’UMT n’exclut pas le recours à un deuxième mouvement de grève de 72 heures dans les prochains jours.