Malaise au sein de la HACA ?

L’ambiance semble être tendue au sein de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA). Les démissions de hauts responsables se succèdent depuis quelques semaines et le mouvement risque de s’accélérer.

Selon des sources internes, les cadres ayant récemment annoncé leurs décisions de quitter la HACA sont Samir Majdoub, chef de cabinet du président Ahmed Ghazali, Hafid Ameur, chargé d’études sénior à la direction générale ainsi qu’un haut responsable du département juridique. La raison de ces départs est un climat «conflictuel et de règlement de comptes» entre certains cadres et leur DG, Nawfel Raghay. La polémique sur les cahiers des charges du pôle audiovisuel public et sur la précipitation avec laquelle la Haca l’a entériné a également envenimé l’ambiance, selon les mêmes sources.