M. le président veut 5 millions de clients

L’élection, samedi 12 avril, de Tarik Sijilmassi, président de la Fondation Ardi, à la tête de la Fédération nationale du microcrédit (FNAM) permettra enfin à cette dernière d’émerger des querelles intestines dans lesquelles elle se débattait depuis plusieurs mois. Pour calmer les esprits, et alors que, statutairement, le conseil d’administration ne peut compter que 10 membres au plus, M. Sijilmassi a proposé un conseil à 13 membres pour y donner un siège à toutes les associations.

Au travail, donc, et il en faudra pour atteindre l’ambitieux objectif fixé par le patron de la FNAM : 5 millions de clients d’ici 2013 au lieu de 1,5 million aujourd’hui.