L’opération un million de cartables décentralisée

Lancée lors de la précédente rentrée scolaire, l’opération un million de cartables avait suscité quelques réactions. Des écoles non servies, de petits fournisseurs mécontents de ne pas avoir profité eux aussi de l’opération…Pour la prochaine rentrée, le ministère de l’éducation nationale a décidé de changer de démarche. Au lieu de centraliser le choix des fournisseurs, qui étaient majoritairement de grandes surfaces, et les modalités de distribution, le ministère a opté pour la décentralisation. Chaque école, en fonction de ses besoins, aura son propre crédit budgétaire pour l’opération et pourra choisir son propre fournisseur en respectant bien entendu les règles de passation des marchés publics.