Loi de finances 2009, les patrons commencent le forcing

C’est devenu une tradition chez les patrons. Chaque année, à la veille des départs en congés, la CGEM choisit d’entamer ses discussions avec le gouvernement sur la fiscalité. L’année dernière, c’est à la fin juillet que les patrons avaient soumis leur mouture au ministère des finances et à Driss Jettou.

Une mouture dont beaucoup de propositions avaient fini par être retenues dans la Loi de finances 2008, particulièrement celle relative à la baisse des taux de l’IS. Pour cette année, les patrons et le ministre des finances, Salah Eddine Mezouar, devaient avoir, le jeudi 17 juillet, une première réunion de prise de contact.

Une réunion consacrée aux dispositions fiscales de la Loi de finances 2009. Que vont-ils proposer cette année ? «Le travail a déjà été fait dans le livre blanc et c’est à cela que nous allons nous en tenir», a indiqué à La Vie éco, le président de la CGEM, Moulay Hafid Elalamy. Peut-on s’attendre à quelques cadeaux en 2009? Difficile à croire, surtout avec la baisse de l’IS en 2008, celle de l’IR prévue en 2009, justement, et surtout dans la conjoncture actuelle.

Cela n’empêchera pas les patrons de tenter d’arracher quelques concessions. Il faut dire que le mois de juillet leur avait porté chance en 2007…