L’OFPPT invente le salaire annuel

Le «rappel» ! Tous les fonctionnaires sans exception savent ce que c’est : en début de carrière, ils ont tous dû attendre 6 mois voire un an avant de recevoir d’un coup les salaires de toute la période. A l’occasion d’une promotion ou d’une augmentation de salaire, c’est pareil. Mais il n’y a pas que les fonctionnaires.

Certains enseignants vacataires de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), pourtant pas débutants, sont payés… à l’année. Le cas est flagrant à l’ITA d’El Jadida où les enseignants vacataires qui ont entamé l’année scolaire en septembre, donc il y a neuf mois, n’ont pas encore reçu un sou.

Ce qu’il faut savoir, c’est que ces vacataires assurent cette deuxième activité pour boucler leurs fins de mois. Dans ce cas, c’est plutôt l’effet contraire : ils dépensent leur salaire par avance en déplacements et autres frais. Les enseignants en question ont frappé à toutes les portes en vain. Le responsable de l’OFPPT à El Jadida leur a simplement signifié qu’il n’y était pour rien et que l’affaire était du ressort de la direction régionale dont relève la ville, en l’occurrence Marrakech.

Il y a quelques semaines, les vacataires ont même menacé d’arrêter les cours avant que le responsable ne leur promette que le problème serait réglé. Depuis, rien. Notons que les enseignants en question n’en sont pas à leurs premiers déboires.

L’année dernière, ils ont été payés avec trois mois de retard et le dernier trimestre de l’année scolaire n’a été réglé qu’à la rentrée. A l’heure où nous mettions sous presse, nous n’avions toujours pas pu recueillir la version de la direction générale à ce sujet .