L’Istiqlal veut regrouper dans un seul pôle universitaire les huit écoles d’ingénieurs

Lahcen Daoudi, ministre de l’enseignement supérieur, n’a jamais caché son ambition d’ouvrir une école polytechnique au Maroc avant la fin de son mandat. Aujourd’hui, ses alliés de l’Istiqlal lui tendent une perche. La proposition de loi portant sur la création d’une université de technologie, que l’Istiqlal a soumise au Parlement, est officiellement engagée dans le circuit législatif.

Le texte, il faut le préciser, ne prévoit pas la création d’un nouvel établissement universitaire, mais le regroupement dans un seul pôle universitaire des huit écoles d’ingénieurs déjà existantes. Initiative qui verse dans le sens de l’idée évoquée par le même ministre d’organiser les universités marocaines en pôles. L’objectif étant de mobiliser et rationaliser les ressources humaines et stimuler la recherche scientifique et technique. Bien sûr, la nouvelle université à toute la latitude, selon le texte, d’ouvrir de nouvelles écoles d’ingénieurs.