Les salariés bénéficient d’à  peine 5% des avantages fiscaux accordés par l’Etat

Les avantages fiscaux accordés par l’Etat, appelés dépenses fiscales, ont été évalués par la Direction générale des impôts (évaluation non exhaustive) à 36,3 milliards de DH au titre de 2012. Sur cette somme, à peine 5% bénéficient aux salariés, soit un montant de 1,77 milliard de DH.

Le plus gros des avantages est, de fait, accordé aux entreprises avec une part de 60% (21,9 milliards de DH), dont 12% pour les sociétés exportatrices, 10% pour les agriculteurs et 8% pour les promoteurs immobiliers. Le secteur public bénéficie, lui, de 13% des dépenses fiscales (4,7 milliards de DH), et les ménages (hors salariés) de 21%.