Les réserves en devises en chute libre : -12% en trois mois !

La chute des réserves en devises étrangères du Maroc s’accélère. En trois mois, soit à fin mars, les avoirs de Bank Al-Maghrib (ceux des autres institutions de dépôts ne sont pas encore disponibles mais ils portent à peine sur 2 milliards de DH) ont dégringolé de 12% pour atteindre 154,7 milliards de DH.

Rien qu’entre février et mars, la baisse s’élève à près de 5%. Et sur une année glissante, le recul est de 14,2%. Cette situation s’explique par l’aggravation du déficit commercial du Maroc, en raison d’une progression deux fois plus rapide des importations par rapport aux exportations au cours du premier trimestre. De plus, les recettes touristiques sont en stagnation et les investissements et prêts privés nets sont en baisse de 14,6%.