Les radars confiés au privé ?

Dans la perspective de l’entrée en vigueur du nouveau code de la route, en octobre prochain, le ministère de l’équipement et du transport travaille activement sur l’implantation et la gestion du réseau de radars. Fait nouveau, il envisage sérieusement la possibilité de confier l’activité à un opérateur privé à travers une formule de concession ou de gestion déléguée. Le ministère pense également mettre en place une entité qui sera chargée de traiter et d’exploiter les données collectées au niveau des radars de manière à automatiser le dispositif de contrôle des infractions.