Les politiques boudent la CGEM

A l’occasion de son assemblée générale élective, tenue le 21 mai, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a bien pris le soin d’inviter les principaux chefs de partis politiques. Ces derniers n’ont pas daigné rendre la politesse aux patrons qui ont pourtant assisté aux congrès des partis. Ainsi, le 21 mai, pour tout chef de parti, il n’y avait  que Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD. Pas de trace ni de l’Istiqlal, ni de l’USFP, ni du RNI ! Il ne faudra pas se demander après comment un parti comme le PJD fait pour s’attirer des sympathisants. Les RP mon cher Watson, les RP…