Les minotiers surpris par la Loi de finances 2007

Ça ne rate jamais ! Au mois de janvier de chaque année, des professionnels de tel ou tel secteur sont surpris par une disposition de la Loi de finances qu’ils n’avaient pas vue. Cette année, c’est au tour des minotiers qui découvrent une taxe parafiscale de 30 DH sur chaque quintal de son vendu destinée à subventionner l’orge destiné à l’alimentation animale. A la fédération des minotiers, on explique que la taxe existait auparavant, certes, mais ne concernait que le son de blé tendre. Cette année, en revanche, l’Etat l’a étendue au blé dur et à l’orge, ce qui n’a pas été du goût des minotiers. Affaire à suivre…