Les Lions attendent toujours leurs Puma

Entretemps, ils se contenteront de nike

Mercredi 7 février dernier, l’équipe nationale de football a joué un match amical avec son homologue tunisienne au Complexe sportif Moulay Abdellah à  Rabat. A part le nul sur lequel s’est soldée la rencontre, et la prestation plus que décevante des Lions de l’Atlas, rien d’anormal. Mais il se trouve que la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a passé ce mercredi-là  l’une des soirées footballistiques les plus mouvementées de son histoire.

La cause ? Tout simplement les maillots des joueurs. Ces tenues étaient ainsi estampillées Nike alors qu’elles n’auraient pas dû l’être puisque l’équipe nationale est sous contrat avec un autre équipementier, Puma en l’occurrence. Le contrat a en effet été signé début janvier dernier. Que s’est-il vraiment passé ? Une source proche de l’instance fédérale explique que Puma n’a pas pu livrer les tenues à  temps, ce qui a poussé la fédération à  équiper les joueurs avec des restes d’équipements Nike. Le plus cocasse dans cette affaire est qu’au moment o๠les joueurs arboraient le logo de Nike, les panneaux publicitaires affichés sur le terrain de jeu étaient ceux de Puma.

Contactée par La Vie éco, TSM, agence de marketing sportif qui gérait l’image, et donc les contrats de sponsoring de l’équipe nationale depuis plus de deux ans, s’est dite non concernée puisqu’elle avait cessé sa collaboration avec les Lions de l’Atlas depuis quelque temps. Pour sa part, Driss Akki, membre du bureau de la fédération en charge de la gestion du marketing, s’est contenté de préciser qu’une conférence de presse est prévue pour la fin de février à  cet effet, sans donner plus d’explications.