Les Impôts en grève le… 31 mars !

Tracas administratifs

En cette période de déclarations fiscales, le personnel des Impôts a bien choisi le moment pour déclencher la grève. Le Syndicat démocratique des finances, affilié à la Fédération démocratique du travail (FDT), vient d’annoncer un mouvement de grève… lundi 31 mars, qui correspond au dernier délai traditionnellement accordé aux entreprises pour déposer leur déclarations fiscales et s’acquitter de leurs impôts.

Et c’est souvent le 31 mars qu’il y a le plus d’affluence dans les subdivisions de la direction générale des impôts. Déjà, le 27 mars, la marche du travail sera perturbée par des débrayages de deux heures, initiés, cette fois-ci, par la CDT. Dans leurs communiqués respectifs, les deux centrales font allusion aux conditions de travail de manière générale, et plus particulièrement dans certaines directions comme les Impôts, la Douane et la Trésorerie générale du Royaume.

Les communiqués soulèvent également les problèmes liés à la situation administrative de certaines catégories de fonctionnaires, notamment les administrateurs, les inspecteurs adjoints et les agents d’exécution. Entre autres reproches faits aux responsables : des retards de promotion et de régularisation de salaires, des disparités dans les niveaux de rémunération… En attendant, préparez-vous à déposer vos documents au plus tard le 28 mars.