Les Français préfèrent l’olive marocaine

L’olive marocaine est à l’honneur en France. Le magazine français l’Internaute, référence en matière d’orientation des consommateurs, a réalisé récemment un test comparatif entre les conserves d’olives en vente en France. Sur un éventail de sept marques d’olives vertes, vendues en bocaux et achetées en grandes surfaces ou en «cybermarchés», il ressort que les produits Crespo, fabriqués au Maroc, et Monoprix, également produits au Maroc et commercialisés sous la marque du distributeur, s’arrogent les deux premières places du podium avec des notes respectives de 12,3 et 11,2/20. Les testeurs ont particulièrement apprécié leur chair à la fois ferme et onctueuse avec un bon rapport qualité/prix, (prix oscillant entre 6,45 et 4,25 euros le kilo). Les autres marques produites en France, GaultMillau (Monoprix) et Reflets de France (Carrefour) arrivent derrière avec des notes moyennes de 9,9 et 10,3/20. Idem pour les autres spécialistes des olives assez réputés, dont la marque portugaise Maçarico et les marques françaises Tramier et Leader Price, qui déçoivent les testeurs avec des notes également inférieures 10.

Rappelons que le Maroc produit annuellement quelque 500 000 tonnes d’olives et exporte, en olives de table, pour près de 1,3 milliard de DH. Les principaux exportateurs sont Les Conserves de Meknès (marque Aïcha, chiffre d’affaires de 310 MDH), Sicopa (CA de 80 MDH), Cartier Saada (CA de 50 MDH) et VMM (CA de 110 MDH). Conscientes du potentiel de cette filière mais aussi de ses contraintes, les autorités marocaines ont adopté un plan national oléicole qui prévoit de doubler la surface de culture, à 1 million d’hectares, à l’horizon 2010