Les engrais marocains suscitent des craintes au Pakistan

A son retour du Maroc, où il assistait à la commission mixte de coopération maroco-pakistanaise qui se déroulait les 17 et 18 juillet, le conseiller du Premier ministre pakistanais, Manzoor Wattoo, a dû faire face aux craintes des syndicats des employés du premier fabricant d’engrais chimiques du pays, Ghee Industries. Ces craintes ont été suscitées par l’annonce de la réalisation d’usines d’engrais en joint-venture avec l’OCP. Le responsable pakistanais a rassuré les employés en affirmant que les usines de Ghee continueront de fabriquer certains produits et qu’il n’y aura pas de pertes d’emplois.