Les effets de commerce seront harmonisés

Un modèle unique pour les effets de commerce. C’est l’objectif que se fixent les autorités. Une commission de Bank Al Maghrib et du GPBM travaille actuellement sur ce projet. Le papier servant de support aux futurs effets de commerce ne sera plus commercialisé dans les bureaux de tabac, mais délivré par les agences bancaires. Le but étant de pouvoir intégrer ce mode de paiement dans le système de télécompensation qui, pour l’instant, ne traite que les virements au niveau de tout le Maroc et les chèques au niveau de Casablanca.