Les écoles marocaines se renforcent en Afrique

C’est en novembre prochain que débuteront les premiers cours à l’Université Libre de Dakar. Lancé à l’initiative de trois écoles marocaines, Com’Sup, EMSI et HEM, ce centre de formation basé dans la capitale sénégalaise aura nécessité un investissement de 1,65 million de DH. Le tour de table est détenu à hauteur de 90% par la partie marocaine qui s’est associée à un cadre local de l’enseignement supérieur qui y détiendra 10 %. De son côté, Sup Management, qui compte un réseau de sept écoles en Afrique de l’Ouest et dans les Iles Comores, compte ouvrir, à partir de l’année prochaine, son huitième centre de formation à Djibouti.