Les cours mondiaux du poulpe baissent de 30%

Pas de chance pour les armateurs spécialisés dans la pêche aux céphalopodes, au poulpe notamment, dont la totalité des captures est destinée à l’export. Selon des professionnels du secteur, les cours commerciaux du poulpe ont connu une baisse inquiétante de 30 à 40%, ce qui se répercute d’autant sur leurs recettes. En même temps, les armateurs ont dû essuyer des hausses vertigineuses du gasoil.