Les comptes d’épargne des particuliers atteignent 107 milliards de DH

Alors que les dépôts bancaires, tous types de clients confondus, font du surplace depuis le début de l’année, ceux des particuliers, résidents ou non, affichent une progression correcte. A fin septembre, ils ont crû de 3,3% pour atteindre 470 milliards de DH.

La plus forte hausse a été enregistrée par les comptes d’épargne (comptes sur carnet et Caisse d’épargne nationale), avec +5,6%, à 107,3 milliards de DH.

Les dépôts à vue, qui constituent le plus gros du total, affichent, eux, une évolution de 3%, à 274,7 milliards de DH. Quant aux dépôts à terme, ils accusent un repli de 1%, à 89,4 milliards de DH.