Les avoirs extérieurs fondent … sauf les réserves en or

Les avoirs extérieurs nets du Maroc ne cessent de s’effriter et ont même accéléré leur rythme de baisse cette année. A fin juillet, ils ne totalisaient plus que 139 milliards de DH, soit 22,8% de moins qu’il y a une année. Quasiment toutes les composantes de ces réserves ont chuté (dépôts, titres, avoirs en DTS…) sauf le compartiment or dont la valeur a même connu une bonne progression. En effet, les réserves en or, qui restent stables en quantité, compte tenu de la stratégie de placement de Bank Al-Maghrib, à environ 22 tonnes, ont vu leur valeur s’apprécier de 14,2% par rapport à juillet 2011, à 10,2 milliards de DH.Une évolution à lier à l’envolée du cours du métal jaune à l’international, plébiscité par les investisseurs et les banques centrales en temps de crise.