Les aviculteurs veulent titriser leurs crédits de TVA

Après avoir obtenu la réduction des droits d’importation et de la TVA sur certaines matières premières dans le cadre de la Loi de finances 2013 (cette mesure sera par ailleurs maintenue l’année prochaine), les aviculteurs demandent cette année la transformation de leurs crédits de TVA en titres de créances négociables (opération de titrisation).

 Cette mesure devrait permettre aux aviculteurs de ne pas immobiliser ces créances dans leur bilan et de soulager leur trésorerie. Les professionnels réclament également la réduction des droits d’importation de 10% à 2,5% sur les matières grasses protégées.