Les aliments gonflent la facture des importations

Contrairement à ce qu’on pense, la balance commerciale du Maroc n’est pas malmenée par la facture énergétique mais plutôt par les produits alimentaires. C’est du moins ce qui ressort des chiffres des importations arrêtés à fin avril 2007. On peut ainsi y relever que les importations en produits alimentaires, entre janvier et avril 2007, ont atteint 6,7 milliards de DH contre 4,5 milliards de DH à la même période de l’année dernière.

Pour le cas des bananes, 2 500 tonnes sont entrées sur le sol marocain contre 670 t seulement l’année dernière. Les volumes de sucre importés ont également explosé, passant de 184 000 t à 321 400 t cette année, pour une facture globale de 881 MDH, soit 330 MDH de plus que l’année dernière. Au même moment, les importations des produits énergétiques, elles, sont restées presque au même niveau que l’année dernière, soit environ 13 milliards de DH.

Comme quoi, ce n’est pas forcément le pétrole qui grève les échanges.