L’ENCG Agadir délocalise des formations dans le Sud

Nouveau directeur, nouvelles formations, la rentrée 2018/2019 est sous le signe de la nouveauté à l’ENCG Agadir (Ecole nationale de commerce et de gestion).

A la tête de l’établissement, récemment nommé, Hicham Mohammed Hamri. Un enseignant chercheur de carrière qui connait bien cette école pour y avoir passé 24 ans en tant qu’enseignant chercheur dont 11 ans au poste de directeur-adjoint de l’établissement. Aujourd’hui le dirigeant a de fortes ambitions pour l’école. Il s’agit tout d’abord d’élargir le champ d’action géographique de l’institution de formation dans une démarche régionale de proximité. C’est dans cet objectif que l’établissement a mis en place une licence professionnelle en management du tourisme dans la ville de Tata. Une opération menée en partenariat avec l’OFPPT (Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail) et le Conseil régional de Tata. Il est également question pour la prochaine rentrée de mettre en place la même formation à El Ouatia à Tan Tan. La démarche est une première au Maroc, avance le directeur de l’ENCG Agadir. Les besoins en ressources humaines du tourisme dans la région et le maintien des jeunes dans la localité, expliquent l’implantation de cette formation dans la zone.

A Agadir, il est aussi question de renforcer l’offre en formation. Au programme la mise en place l’an prochain d’une licence professionnelle spécialisée en finance et banque. Il est prévu aussi de lancer prochainement la filière expertise comptable et d’ouvrir à la rentrée 2019-2020, un master spécialisé en marketing et management du sport.

En attendant, la direction de l’école a pour ambition de mettre en place une formation à distance en ligne de manière à mieux positionner l’ENCG Agadir en Afrique subsaharienne. Aujourd’hui, il y a une centaine d’étudiants de 17 nationalités d’Afrique Subsaharienne qui poursuivent leur étude dans l’établissement.