Legler : CMKD intéressé

C’est le groupe CFG qui a été retenu par la famille Snoussi pour élaborer un plan de sauvetage pour Legler, placée en redressement judiciaire en octobre dernier. Selon des sources proches du dossier, le Consortium maroco-koweitien pour le développement (CMKD), déjà présent à hauteur de 20% dans le tour de table de Legler Maroc (LGM), a fait savoir qu’il était prêt à porter sa quote-part à 35% et à acquérir 30% du capital d’une autre filiale du groupe, Atlantic De Nimes. En revanche, le volet des dettes bancaires semble poser plus de problèmes puisque, à l’heure où nous mettions sous presse, mercredi 18 novembre, les banques refusaient toujours le principe de conversion d’une partie de la dette en participation. CFG doit présenter son rapport final aux différentes parties concernées, dont le gouvernement, dans les jours qui viennent.