Le transporteur français, Keolis, ferme ses bureaux de Rabat

Après avoir perdu la course pour le contrat de gestion déléguée du transport urbain de Rabat, la multinationale française, Keolis, a décidé de fermer ses bureaux de Rabat et de plier définitivement bagage en abandonnant par la même occasion son projet pour la ville d’Agadir où elle avait également des visées sur le transport urbain.