Le train «Aouita», c’est fini !

Il y a vingt ans, un train rapide baptisé «Aouita» faisait la fierté d’un Maroc qui se voulait touristique et avant-gardiste. Il est vrai que ce joujou était réglé comme une horloge. Il vous redonnait la cadence à chaque longueur de rail. Un tic-tac qui vous monte à la tête jusqu’à vous enivrer. Et l’horloge était toujours à l’heure. Aujourd’hui, cette petite merveille de la technologie devient, de plus en plus, une merveille de l’imprécision. «Aouita» a perdu de sa rapidité, de son luxe et de son charme. Alors, s’il vous plaît, oublions ce surnom de «Aouita» et trouvons en un autre.

Mostafa Mouhoub