Le technopark de Casa fait des petits

Cela fait un an et demi que la direction de MITC, gestionnaire du technopark de Casablanca, travaille sur le projet. Aujourd’hui, elle passe à la concrétisation. Le technopark fera donc des petits un peu partout dans les villes du Maroc. Le concept retenu : de micro-pépinières situées dans les centres-villes et pouvant accueillir au plus une vingtaine d’entreprises. Le choix pour des pépinières «urbaines» est expliqué par le DG de MITC, Omar Balafrej, par le fait que très souvent les petites entreprises n’ont pas toujours les moyens logistiques nécessaires pour être domiciliées dans des zones industrielles souvent situées à l’extérieur des villes. Des locaux en centre-ville présentent des avantages en termes de proximité des banques, des administrations, des infrastructures, de transport et donc des économies sur les charges. Le premier technopark bis sera lancé à Rabat. MITC vient en effet d’obtenir une concession sur des locaux qui appartenaient à Barid Al Maghrib, juste derrière le bâtiment de l’ancien ministère des PTT. Il s’agit de deux étages, de 700 mètres carrés en tout, dans un immeuble que MITC va restaurer pour y abriter 15 petites entreprises. Autre projet en cours de finalisation : le technopark d’Oujda. MITC lorgne une annexe inutilisée de la wilaya qui va emménager bientôt dans de nouveaux locaux. La wilaya a proposé des locaux dans la zone industrielle mais MITC espère bien la convaincre du bien-fondé de sa thèse.