Le savon Taous contre-fait par des Chinois

Après la découverte, au Moyen-Orient et en Mauritanie, de savon « Taous» contrefait en Syrie, Lesieur Cristal doit faire face à une situation plus inquiétante depuis qu’elle a découvert, il y a quelques jours, au port de Casablanca, une opération d’importation de savon Taous contrefait fabriqué, cette fois-ci, en Chine. Lesieur Cristal croit savoir que l’importation est effectuée par une entreprise chinoise implantée au Maroc qui se prépare à importer d’autres cargaisons.

La filiale de l’Ona a bloqué au port le premier arrivage, un container de 20 tonnes environ de savon, représentant une valeur marchande de 300 000 dirhams. L’emballage spécifie que le produit est d’origine marocaine, sorti des lignes de production de Lesieur Cristal. Cette situation n’a pas manqué de faire réagir le PDG de Lesieur Cristal, Ahmed Rahhou. Pour lui, «il s’agit d’un cas de contrefaçon notoire. Une enquête a été lancée pour disposer de tous les éléments nécessaires afin d’entamer la procédure judiciaire». Par ailleurs, les premiers éléments de l’enquête révèlent que cette importation a été effectuée en sous-facturation. L’importateur sera de ce fait poursuivi pour contrefaçon et importation en sous-facturation.