Le RNI charme les jeunes

Marketing

Une autre façon de voir la politique. C’est le message que veut faire passer le RNI aux jeunes. Le parti libéral qui a exprimé, il y a quelques mois, son ambition de jouer les premiers rôles en 2012 commence son opération de charme pré-électorale. Il réunira, d’ici fin juillet, 1 300 jeunes dans les locaux de l’Office des changes, à Casablanca, pour un débat interactif où il sera question de leurs préoccupations. Y sont attendus Salaheddine Mezouar et Moncef Belkhayate. Après le Ramadan, d’autres villes devraient connaître la même démarche.