Le rapport peu crédible de RSF (suite)

La Vie éco a appris que pour la réalisation de son rapport sur la liberté de la presse, RSF recourait à des correspondants payés par les soins de l’organisation au titre des informations rapportées. Joints au téléphone par nos soins, les responsables de l’Ong ont confirmé l’information. (Voir également l’Editorial en page 3).