Le port de Casablanca paralysé par une grève des remorqueurs

Même si la situation s’est relativement calmée au niveau des ports, il reste encore quelques poches de résistance. Ainsi, les pilotes des navires remorqueurs au niveau du port de Casablanca ont observé une grève lundi 9 toute la journée jusqu’au mardi à midi. Si l’activité à quai n’a pas été particulièrement perturbée, le trafic des navires, lui, a été presque complètement paralysé. Les grands navires, qui constituent l’essentiel du trafic du port de Casablanca, ne peuvent ni accoster ni quitter le port sans l’aide des petits bateaux remorqueurs. Les raisons de cette grève surprise sont encore inconnues, les représentants syndicaux des pilotes de remorqueurs étant restés injoignables.