Le plafond des comptes sur carnet relevé à  400 000 DH

Comme l’a annoncé le gouverneur de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, en début d’année lors d’un conseil de politique monétaire, le plafond des comptes sur carnet a été relevé de 300 000 DH à 400 000 DH. Une circulaire vient de rendre effective cette décision, qui, par ailleurs, est motivée par le caractère stable de ce type de dépôts en période de crise. Pour ce qui est de la rémunération de ces comptes, elle n’a subi aucun changement. Elle est toujours indexée sur le taux moyen pondéré des bons du Trésor à 52 semaines du semestre écoulé, diminué de 50 points de base. Pour le second semestre 2011, elle est égale à 2,96%.