Le PIB en hausse de 4,4% au premier semestre

5,1%, c’est le taux de croissance réalisé au cours du deuxième trimestre de l’année en cours, selon les comptes nationaux publiés par le HCP en début de semaine.

L’amélioration est nette par rapport au premier trimestre (3,8%), ce qui donne une hausse du PIB pour les six premiers mois de l’année de l’ordre de 4,4%. Un petit bémol tout de même : hormis l’agriculture, dont la valeur ajoutée a crû à un rythme très élevé (+17,7% au premier trimestre et +22,8% au deuxième), le reste des activités a accusé un ralentissement de façon générale, et même des baisses dans certaines branches. Globalement, les activités non agricoles ont enregistré une croissance de 2,5% au deuxième trimestre et de 1,9% au premier. En cause, la baisse du secteur secondaire, en particulier le BTP, l’électricité et l’eau, d’un côté, et le ralentissement des activités du tertiaire, de l’autre.