Le patron de Mediaco Maroc s’offre un jet privé

«Il a toujours rêvé d’avoir son propre avion, il a fini par le faire», commente un des proches de Nicolas Mayet. Ce dernier, actuellement patron de Mediaco Maroc, filiale de Mediaco France, est en effet un passionné de l’aviation doublé d’un pilote, à tel point qu’il a décidé de s’offrir son propre jet. Il a passé commande au constructeur Cessna, bien connu pour ses avions d’affaires, pour l’achat d’un Cessna Jet 2+ (CJ2+) de quatre places, un des modèles les plus récents. Prix de l’engin : 6,3 millions de dollars.

Tout cela pour le plaisir de voler ? Non, le jet sera affecté à bien d’autres usages. Il servira notamment aux déplacements des équipes de Mediaco Maroc. En effet, les équipes de la filiale marocaine font presque chaque semaine le tour du Maghreb (Algérie, Mauritanie, Libye), du Moyen-Orient (pour l’antenne de Dubaï), sans compter les allers-retours entre Casablanca et la maison-mère à Marseille.
Second usage : rentabiliser l’appareil. L’avion sera ainsi loué aux hommes d’affaires pour leurs vols privés. Raison pour laquelle Nicolas Mayet a décidé de créer une mini-compagnie aérienne, baptisée Majestic Air, dotée d’un capital de 20 MDH. Dans le tour de table, cinq actionnaires, essentiellement des patrons et présidents de grands groupes de la place, en plus, nous dit-on, d’une banque d’affaire.
L’appareil, déjà commandé, sera en principe livré au mois de septembre. Quant à la gestion quotidienne de l’activité (exploitation, équipages, entretien…), il a été décidé de la confier à une société de la place, vraisemblablement Privair.