Le ministère de l’intérieur reconnaît les nouveaux partis

Changement d’attitude du ministère de l’intérieur vis-à-vis des nouveaux partis politiques ayant déposé leur demande de reconnaissance sans avoir reçu de récépissé définitif.
Au moins trois partis se trouvent dans cette situation, dont ceux dirigés par Abdellah Azmani et Mohamed Chakib Bensouda.
Les secrétaires généraux de ces partis se sont vu adresser, durant le mois d’août, période de vacances pour la plupart d’entre eux, une double correspondance émanant de la direction des élections du ministère de l’intérieur. Selon Mohamed Chakib Bensouda, secrétaire général du parti Annahda, la première lettre leur demandait de désigner les personnes habilitées à signer les accréditations en vue d’une éventuelle participation de leur part aux prochaines élections pour le renouvellement du tiers de la deuxième Chambre du Parlement.

Dans sa seconde missive, le ministère de l’intérieur leur a demandé de lui communiquer les logos de leurs partis.
En procédant de cette manière, et après plusieurs mois de mutisme, vu que ces partis n’avaient eu droit à aucune réponse de sa part, le ministère de l’intérieur reconnaît implicitement ces nouveaux partis politiques.