Le Maroc veut mieux vendre son aérien

Six ans après la mise en œuvre du plan national de développement de l’aérien et quatre ans après la signature avec l’Europe de l’accord sur l’Open Sky, l’Etat marocain veut donner un nouveau souffle au secteur. Une réflexion est actuellement en cours au ministère du transport pour l’élaboration d’un nouveau plan de développement pour les 10 années à venir. Principaux objectifs du plan : mieux vendre les dessertes sur le Maroc aux compagnies étrangères, moyennant des mesures incitatives de promotion et de marketing. En projet également, un Observatoire du transport aérien pour fédérer les échanges entre les différents intervenants du secteur. Tout cela devra être prêt avant la fin 2010.