Le gasoil 50 PPM à  8,70 DH le litre

-1 dh le litre pour les essences

Comme promis il y a quelques mois, le prix à la pompe fixé pour le nouveau gasoil 50 PPM ne s’éloignera pas trop de celui du gasoil normal actuel. Le gouvernement a opté pour 8,70 DH le litre, soit 1,48 DH de plus que le normal vendu, lui, à 7,22 DH. D’ailleurs, ce dernier ne verra pas son prix changer. Selon des sources gouvernementales, la logique qui a présidé à la fixation d’un tel prix est la suivante : durant les mois de janvier et février, la totalité des besoins en gasoil 50 PPM sera importée puisque la Samir ne commencera à en produire qu’au mois de mars. Par conséquent, et pour ne pas provoquer une tension sur les stocks, les pouvoirs publics ont préféré fixer un prix légèrement plus élevé de manière à éviter que toute la demande ne s’oriente vers le nouveau produit.
Selon les mêmes sources, bien que la Samir démarrera sa production en mars, il faudra un mois pour tester la capacité de production du raffineur. Et ce n’est que le 1er avril que le gasoil normal disparaîtra définitivement des stations-service pour être remplacé par le 50 PPM.
Par la même occasion, le prix de ce dernier sera revu légèrement à la baisse.
Deux autres bonnes nouvelles. La première concerne les utilisateurs du super et du super sans plomb, dont les prix à la pompe baisseront d’un dirham le litre, sachant qu’à partir du 1er mars, le super normal n’existera plus.
La seconde bonne nouvelle concerne le fioul qui connaîtra une baisse au grand bonheur des industriels et d’autres gros utilisateurs comme l’ONE. Des sources bien informées avancent le chiffre de 500 DH de moins par tonne. Mais à l’heure où nous mettions sous presse, mercredi 31 décembre en fin de journée, la baisse du prix du fioul pouvait encore subir des changements, le décret fixant les nouveaux prix étant toujours en cours de validation.