Le foncier urbain toujours plus cher

Les prix des terrains urbains continuent d’augmenter. Selon l’indice calculé par l’Agence nationale de la conservation foncière et Bank Al-Maghrib, ils ont progressé de 1,6% au troisième trimestre par rapport à la même période en 2011.

Notons que, depuis début 2010, les prix ont repris leur tendance haussière en enregistrant des croissances trimestrielles qui atteignaient jusqu’à 5%, et ce, après une année 2009 baissière. Le nombre de transactions sur les terrains urbains est, lui, en baisse de 17% sur un an, à 5 323 opérations au cours du troisième trimestre 2012.