Le faux communiqué de Touria Jabrane

Etranges ! C’est le moins qu’on puisse dire des circonstances dans lesquelles a été remercié le directeur du Théâtre Mohammed V à Rabat. Lundi 25 mai, l’intéressé, en l’occurrence Abdellatif Nassib (Alias Mesnaoui), reçoit sur un papier  à en-tête du ministère de la culture la décision par laquelle il est déchargé de ses fonctions et l’invitant à passer tous les pouvoirs au chef du service administratif et financier du théâtre. Ce dernier, au même moment, reçoit lui aussi la décision, toujours sur papier à en-tête du ministère, qui lui confie la gestion provisoire de l’établissement.
Jusque-là rien de grave. Sauf que le même jour, en fin de matinée, toutes les rédactions reçoivent, d’un numéro de fax du Théâtre Mohammed V, la décision relative à la nomination du responsable intérimaire mais suivie cette fois-ci d’un communiqué d’origine inconnue sans en-tête ni signature. Dans ce communiqué, on explique la révocation de l’ancien directeur par «son incompétence, ses mauvaises relations avec le personnel, ses décisions unilatérales» et la liste est longue. A la fin du communiqué, en revanche, un petit paragraphe fait l’éloge du chef de service administratif et financier, le décrivant comme étant «l’un des meilleurs cadres de l’établissement, qui connaît le mieux ses rouages et doté d’une expérience de plus de 20 ans». Manifestement, le communiqué n’émane pas des services de Touria Jabrane d’autant plus que le document a été envoyé du théâtre. Ça sent le règlement de comptes.