Le déficit de trésorerie des banques atteint 38 milliards de DH à  fin 2011

L’année 2011 se solde par un déficit record au niveau des trésoreries bancaires. A fin décembre, le besoin net de liquidité du système bancaire s’est établi à 38 milliards de DH alors qu’en décembre 2010, il se limitait à 4,2 milliards, soit une aggravation de plus de 33 milliards de DH. En cause, un volume de pièces et billets de banque en circulation plus important (+9,3%) et des réserves en devises en nette dégradation (-11,2%). La suppression des comptes sur carnet de la base de calcul de la réserve monétaire obligatoire des banques, mesure qui s’est traduite par l’injection de 3,5 milliards dans le circuit bancaire, n’a eu qu’un effet compensatoire très limité sur le niveau du déficit.