Le Crédit agricole fait des petits

La banque du petit fellah est née. Elle s’appellera dans un premier temps Société de financement du développement agricole (SFDA) et son capital de départ, 100 millions de DH, sera entièrement détenu par la maison-mère, le Crédit agricole du Maroc (CAM). Le décret de création de la société vient d’être signé par le ministre des finances et il sera publié dans le prochain numéro du Bulletin officiel.

Pour le management du Crédit agricole, la nouvelle structure permettra de régler définitivement le problème de la vocation sociale de la banque. En effet, depuis que cette dernière est assujettie, au même titre que les autres banques, aux règles prudentielles de Bank Al Maghrib, il lui était devenu de plus en plus difficile d’assumer le soutien aux petits fellahs pour lesquels la nature des risques n’est pas toujours aux normes étant donné le caractère spécifique de cette clientèle. La SFDA aura également en charge les éventuels rééchelonnements de créances et les programmes de lutte anti-sécheresse entrant dans le cadre de la politique sociale de l’Etat.

Dans un premier temps, la SFDA continuera d’élire domicile dans les agences du Crédit agricole, le temps qu’elle grandisse. Selon les premières projections établies dans le business-plan, la nouvelle banque devrait atteindre au bout de cinq ans une production de 5 milliards de DH sous forme de financements au profit des petits agriculteurs.