Le Corcas rachète le site internet du Polisario

La guerre sur Internet continue de plus belle

Les discussions de Manhasset ont beau être au point mort, sur le Net, les frictions entre le Maroc et le Polisario se poursuivent, de manière parfois inattendue. Depuis quelques jours, taper l’adresse du site web officiel de la pseudo «république arabe sahraouie démocratique» (RASD) vous redirige automatiquement vers celui du… Conseil royal consultatif des affaires sahariennes (Corcas). A en croire les pro-Polisario, le site a été «détourné par des cybercriminels marocains».

Pas si sûr ! Certes, il y a deux ans, le 15 janvier 2008, le site de la RASD avait bien subi l’attaque d’un pirate informatique marocain, nommé « The X-Hacker », à la suite de laquelle on pouvait lire sur la page d’accueil du site une grande bannière affichant «le Sahara est marocain». Mais pour cette fois-ci, il semble que les hackers marocains n’y soient pour rien. La cause : mis en vente publiquement la semaine dernière sur internet, faute de règlement de la redevance annuelle (chercher www.rasd-state.ws sur Google suffira à convertir les plus sceptiques), le nom de domaine a été racheté le plus légalement du monde par…le Corcas. Il suffisait d’y penser… Désormais, au conseil, l’on se frotte les mains. Au-delà de la multitude de liens supplémentaires qui devraient bénéficier à la position marocaine, cette petite acquisition aura eu un impact non négligeable sur le moral de la partie adverse. Ce site permettait aux leaders du Polisario de maintenir en éveil le mythe de la république au sein des camps de Tindouf. Il leur permettait également d’embrigader certaines personnes connaissant mal les extensions internet en leur faisant croire que l’extension «.ws» correspondait à «Western Sahara» alors qu’en réalité cette extension internet correspond à «Western Samoa», celle des Iles Samoa. Décidément…