Le Conseil économique et social pour fin juillet

institutions.

C’est à la fin de ce mois de juillet que l’on saura enfin la composition du Conseil économique et social (CES). Selon des sources proches du dossier, les noms des 100 membres de cette institution constitutionnelle dont celui du président seront annoncés en marge de la cérémonie de la Fête du Trône. Les différents organismes qui ont droit d’y siéger ont commencé à soumettre les propositions des personnes qui les représenteront. La circulaire de Abbas El Fassi, publiée au début de ce mois, a défini et les organisations qui siégeront dans le CES et le nombre de postes qui est réservé à chacune d’entre elles. Fait notable, parmi les syndicats l’UMT sera l’organisme le plus représentatif avec 8 membres dont 6 représentants. Elle est suivie par la CDT avec 6. La FDT s’attendait à autant de représentants, mais elle n’a eu droit qu’à quatre. L’UGTM a droit à quatre sièges et l’UNTM (proche du PJD) a finalement décroché deux postes. Les 40 organisations professionnelles, associatives et de développement social seront représentées dans le CES par un seul membre pour chacune d’entre elles. Parmi celles-ci figurent la CGEM, l’APEBI, la FNTR, l’AMITH, la FNT… Rappelons que le président et 24 experts seront nommés par le Souverain et 11 institutions publiques et semi-publiques siégeront automatiquement au conseil. Et qui sera le président ? Les noms de Chakib Benmoussa et Driss Jettou circulent toujours.