Le comité interministériel de Hejira n’a pas fonctionné

Le comité restreint mis en place en mars dernier pour statuer rapidement sur les blocages dont souffrent les promoteurs immobiliers impliqués dans des projets de logements sociaux ne fonctionne apparemment pas comme l’espéraient les professionnels. Déjà, en quatre mois, ledit comité, qui regroupe les ministères de l’intérieur, de l’habitat et des finances, ne s’est réuni que deux fois alors qu’il était censé le faire une fois par mois, au moins. En plus, selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FNPI), ces deux réunions n’ont pas été d’une grande efficacité et beaucoup de dossiers n’ont pas eu de réponse à ce jour.