Le CIC se renforce dans le capital de BMCE Bank

finance

Le CIC, la plus ancienne banque de dépôts en France, appartenant depuis 1998 au groupe Crédit Mutuel (5e groupe bancaire français), monte en puissance dans le tour de table de BMCE Bank. Actionnaire dans la banque de Othmane Benjelloun depuis 2004, le CIC s’apprête à augmenter sa part dans le capital de 10 à 15%. En effet, lors d’une conférence de presse tenue récemment à Paris pour présenter les résultats de son groupe, Michel Lucas, président du directoire du CIC, a annoncé que, dans le cadre d’une stratégie globale de développement à l’international, la participation dans BMCE Bank sera augmentée. Selon les observateurs contactés, il s’agirait vraisemblablement du bloc d’autocontrôle de 5% que la banque a acquis dans le cadre du dernier programme de rachat lancé en 2007.

Aussi, tout en permettant à la deuxième banque privée marocaine de dégager une autre fois une plus-value importante après celle de 700 MDH réalisée en 2007 avec l’espagnol CAM (Caja de Ahorros de Mediterraneo) entré dans le capital à 5%, cette opération permettrait au CIC de renforcer sa position en se hissant au rang de deuxième actionnaire après RMA Watanya, compagnie d’assurance du groupe Benjelloun qui en détient 31%. Seul hic pour la banque française : après avoir investi à peine 72 millions d’euros (moins de 800 MDH) en 2004 pour acheter les 10 %, elle devrait débourser au moins 2,4 milliards de DH pour moitié moins d’actions.

Elle pourra se dire pour se consoler que, grâce à l’envolée du cours (multiplié par plus de 6 en trois ans et demi), la première participation de 10% recèle désormais une plus-value potentielle de plus de 4 milliards de DH. C’est déjà ça !