Le blues de Ouarzazate

Alors que les autres villes sauvent tant bien que mal la mise en matière d’arrivées touristiques, la ville de Ouarzazate s’enfonce un peu plus dans le rouge.

Au cours du mois de juin dernier, le taux de remplissage de ses hôtels n’a pas dépassé les 10% et pour tout le semestre écoulé il arrive à peine à une moyenne de 19%.