L’Assurance maladie obligatoire booste l’activité des cliniques

L’incidence de l’Assurance maladie obligatoire (Amo) s’est fait nettement sentir sur l’activité des cliniques privées, dont le taux d’occupation atteint aujourd’hui 50% contre 30% seulement avant l’entrée en vigueur de l’Amo. Les médecins privés sceptiques, au départ, quant à la nouvelle couverture médicale, pensent finalement qu’elle a été un bon levier pour les cliniques qui ont connu, durant ces dernières années, une sérieuse crise. Ils estiment par ailleurs que la révision de la tarification nationale pourrait également soutenir l’activité des cliniques.