L’Agence de développement agricole cherche du financement pour l’agrégation

La récente décision du Crédit agricole de mettre à la disposition des petits agriculteurs des solutions de financement pour les aider à intégrer les schémas d’agrégation fait des émules. L’Agence de développement agricole (ADA) travaille actuellement sur l’élaboration d’un dispositif pour optimiser les conditions de financement des projets d’agrégation qui constituent un des leviers majeurs du Plan Maroc Vert. Ce dispositif viendra pallier les insuffisances telles que diagnostiquées sur la base des premières opérations. Le nouveau dispositif devra faire intervenir, en plus des agrégateurs, d’autres opérateurs publics ou privés comme les banques par exemple, les fonds d’investissement et autres bailleurs de fonds. Pour rappel, le Plan Maroc Vert s’est fixé comme objectif la réalisation de 960 projets d’agrégation qui permettront de toucher 562 000 petits fellahs.